2018 Encoder les communs de la lecture

Colloque ÉCRiDiL 2018, une 15aine de minutes

Les régimes juridiques du livre, tels le droit d’auteur ou les lois sur l’agréément des libraries et les acquisitions institutionnelles, représentent à la fois un outil indispensable et un écueil éventuel à la pleine réalisation du potentiel des technologies numériques. D’un côté, il s’agit d’un régime où sont édictés les droits patrimoniaux autour desquels se greffent les marchés qui font voyager les livres de l’auteur au lecteur. De l’autre, l’environnement numérique introduit des possibilités de désintermédiation qui ne sont pas toujours autorisés par ces régimes juridiques. Afin de résoudre cette situation qui semble à première vue paradoxale, nous présenterons les résultats de nos travaux doctoraux où sont recensés les termes des licences d’accès retenues par des bibliothèques universitaires québécoises. Nous espérons articuler des pistes de réflexion quant aux structures des marchés numériques d’œuvres protégées par le droit d’auteur, tels les métadonnées juridiques, les cryptomonaies et le concept des communs appliqués à la propriété intellectuelle. Nous visons proposer des orientations concrètes pour la réformes des régimes juridiques du livre et du droit d’auteur.

 

********************

Voir ce billet pour la captation de mn allocution et mes notes.

********************

 

Ce contenu a été mis à jour le 1 mai 2018 à 11 h 40 min.