La Chine se dote d’une loi pour des bibliothèques publiques gratuites

Selon le site officiel du gouvernement chinois, le premier janvier marque l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi créant l’obligation pour les gouvernements de proximité de proposer des bibliothèques publiques gratuites. Sommairement, la priorité devrait être donné aux ainés et aux jeunes, dans des espaces ouverts au public sans frais, une collection et des services d’aide au lecteur.

J’ai converti les pages annoncant ces information en PDF afin de les archiver, voici mes sources:

Supreme People’s Court of the People’s Republic of China, « First law on public libraries enacted » Site visité le 2018-01-09; Archivé ici: 2018-01-09_LoiBiblioChineGraph

Supreme People’s Court of the People’s Republic of China, « Highlights of public library law » Site visité le 2018-01-09; Archivé ici: 2018-01-09_LoiBiblioChineComm

Outre ces deux sources, il est difficile de trouver des informations sur cette loi en anglais ou en français dans Internet.

Au Québec, la situation est bien différente. Dans un élan de réforme visant la simplification de la loi constituant les cités et villes, que j’ai sévèrement critiqué, le législateur offre le choix aux municipalités d’offrir des services culturels et sportifs, ou non. Il s’agit d’un vent de réforme en vafeur du droit souple, où les normes techniques et la co-régulation remplacent les obligations légales.

 

Ce contenu a été mis à jour le 9 janvier 2018 à 10 h 03 min.

Commentaires

Laisser un commentaire