Brésil

Brésil Conférence Droit d'auteur

Appel de communication: Florianópolis

Le Grupo de Estudos em Direito Autoral e Informação de l’Universidade Federal de Santa Catarina (GEDAI/UFSC) lance un appel de communications sur le thème “V Congresso de Direito de Autor e Interesse Público” ou 5e congrès sue le droit d’auteur et l’intérêt du public. Les articles seront revus par les pairs et ceux sélectionnés devront êtres présentés lors du congrès les 31 octobre ou 1er novembre 2011.

Il faut dire que je ne pratique pas souvent mon portugais, mais ça donne le goût !

Brésil Droit d'auteur Réforme

Le Brésil réforme son droit d'auteur

Le Canada n’est pas le seul pays à introduire des mesures pour modifier son régime du droit d’auteur. Le Brésil offre un site interactif afin de consulter sa population concernant la réforme du droit d’auteur. Il est en portugais (que nous parlons un peu) et nous allons tenter d’explorer les méandres des propositions. MAis à priori, il semble qu’une exception pour l’éducation ainsi que la prise en charge des sociétés de gestion collective des droits par le gouvernement sont à l’ordre du jour.

Les lois dur le droit d’auteur de la région sont disponibles via ce site, supporté par l’UNESCO.

Voir aussi la fiche technique du Brésil via un observatoire régional sur le droit d’auteur.

Voici une analyse du contenu de la réforme.

Accès libre Brésil Conférence Information et savoirs

Atelier vendredi: Forum social mondial

Ne manquez pas ce vendredi 22 août un atelier de concertation des acteurs québécois en vue du Forum social mondial, sciences et démocratie, au Brésil :

75 ONG et organisations concernées par l’impact des sciences et techniques sur nos vies
quotidiennes, sur les réalités économiques, sociales et environnementales, lancent un
appel pour un « Forum social mondial Sciences et démocratie » le 26 janvier 2009 à
Bélèm (Brésil).
Cette initiative vise à étendre le champ de la démocratie à la sphère scientifique et
technique et à renforcer le dialogue politique entre les acteurs de la recherche et les
mouvements sociaux pour défendre :
– les connaissances de l’humanité comme biens communs
– la possibilité pour les chercheurs d’exercer leur responsabilité sociale
– l’autonomie et les missions de service public de la recherche
– l’amélioration des conditions des étudiants, chercheurs et ingénieurs;
– les partenariats entre mouvements citoyens et les institutions de la recherche

Voici les détails:

VENDREDI 22 AOÛT DE 10h00 – 12h00
UQAM salle PK3210, Pavillon Président­Kennedy
(201, avenue du Président­Kennedy, Montréal)

Brésil Contenu culturel Gouvernements

Au revoir Mr Gilberto Gil

C’est avec grande tristesse que nous apprenons le départ de la vie politique de Gilberto Gil, anciennement ministre de la culture du Brésil. Voir : Le Devoir ; Le Monde ; Libération ; Wired News.

Superstar de la musique et membre influant du mouvement du tropicalismo, Gilberto Gil porte les couleurs du Parti Vert au parlement fédéral. Il cite son désir de ce concentrer sur la musique. Cette nouvelle nous attriste d’autant plus que Monsieur Gil était un ardent défenseur de la Culture Libre. Voir : Le Devoir ; The Economist ; Wired.com.

Brésil Conférence Contenu culturel Créateur Utilisation équitable

Gilberto Gil à Montréal !

Auteur compositeur de renom et actuellement Ministre de la culture du Brésil, Gilberto Gil prononcera deux conférences gratuites à Montréal cette semaine. Mr Gil est un ardent défenseur de la réappropriation citoyenne dans la création culturelle. Selon le communiqué,

Le vendredi 15 février à 18h Gil prononcera une conférence publique (en anglais, traduite simultanément en français) intitulée “Digital Culture: Re-inventing America’s New World Dream”. Cette conférence aura lieu à l’Hôtel OMNI Mont-Royal, 1050 Sherbrooke ouest (carte)

Ensuite, le samedi, 16 février, de 10h-12h30, Média@McGill présente “/Broadband/: Une conversation avec Gilberto Gil”, à la Société des arts technologiques (SAT) au 1195 boul. St-Laurent.

Nous saluons bien bas cette excellente initiative du groupe Media@McGill ainsi que de l’Institut d’études canadiennes de McGill.

Brésil Document numérique Europe Gouvernements Inde Médiation Neutralité Préservation Standards

La norme ODF voyage

Selon un communiqué daté du 28 novembre 2006, la ODFAlliance nous informe que le Brésil, l’Inde, l’Italie et la Pologne ont adopté la norme documentaire ODF. Par ailleurs, Le gouvernement du Brésil vient de lancer un volumineux rapport concernant le cadre d’interopérabilité dans le gouvernement électronique (pdf, pt, 74p.).

La norme ODF – Open Document Format (format documentaire ouvert) – est un schéma XML libre et ouvert de documents usuels, comme les fichiers de traitement de texte, tableurs et de présentations numériques. Initialement développé par l’OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards), la norme ODF fut approuvée par l’ISO (International Organisation for Standardization) ainsi que l’International Electrotechnical Commission (IEC) comme standard international (ISO/IEC 26300) en mai 2006.

Voir la ODFAlliance ou encore le site Document Libre ou le carnet Formats Ouverts.

Brésil Internet

Un million de sites brésiliens !

Comme nous le rapporte le site Terra, le Brésil compte désormais un million de noms de domaines du pays, sous le fameux “.br” national. Le Brésil se classe donc sixième au monde, derrière les USA, l’Allemagne et la Grande-Bretagne.

L’article cite également le prof. Hartmut Richard Glaser, un des directeurs de l’agence nationale chargée d’octroyer ces noms de domaines nationaux, le Núcleo de Informação e Coordenação do Ponto BR, qui précise que le nombre de domaines brésiliens a augmenté de 20% lors de la dernière année.

Par ailleurs, un autre article précise que 13.6 millions de brésiliens utilisaient Internet en septembre 2006.

Félicitations Brésil !

Accès libre Archives Brésil Contenu culturel Éducation Histoire et sciences sociales Internet Journaliste Numérisation

Numérisation au Brésil

Le Ministério da Educação du Brésil annonce, en collaboration avec la Fundação Joaquim Nabuco (Fundaj), de la région de Recife, un projet de numérisation des archives de l’historien lusophone.
Ministère de l'éducation du Brésil
Ainsi, plus de 18000 documents seront traités, dont 39 livres relatant des pans de l’histoire nationale, et seront disponible dans l’interface de recherche du portail “domaine public” du ministère de l’éducation brésilien ainsi que sur le site de la Fondation Nabuco.