Un appel à la liberté d’expression virtuelle en Chine

Le comité pour la liberté d’accès à l’information et la liberté d’expression de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions vient d’émettre un appel au gouvernement de la Chine pour qu’il cesse ses activités de censure sur Internet. Cette lettre ouverte, disponible sur le site du groupe, établit quelques exemples et propose quelques liens vers d’autres groupes qui étudient cette question. Le texte est disponible à l’adresse suivante :

IFLA/FAIFE calls on the Chinese government to end censorship of Internet access and allow freedom of expression online

Ce contenu a été mis à jour le 15 juillet 2005 à 9 h 55 min.

Commentaires

Laisser un commentaire